Connexion
Les travaux du GÉPPS sont axés sur l’analyse du processus décisionnel, de l’évaluation prospective d’impact sur la santé ainsi que sur l’utilisation et l’appropriation des connaissances, en lien avec la mise en œuvre de l’article 54 de la Loi sur la santé publique (LSP). Les études réalisées et à venir visent une meilleure compréhension du processus d’élaboration des politiques publiques de manière à favoriser, d’une part, l’intégration des impacts sur la santé dans les mesures gouvernementales et d’autre part, le partage des connaissances entre le milieu scientifique et celui de l’administration publique.

L'article 54 de la Loi sur la santé publique adopté par le gouvernement du Québec en décembre 2001, atteste de l'obligation pour les ministères et organismes de tenir compte des impacts de leurs actions sur la santé et le bien-être des populations. Si l'adoption d'une telle mesure est une étape importante vers le développement de politiques favorables à la santé, sa mise en œuvre comporte des défis de taille. Afin de mieux cerner les tenants et aboutissants de l'intégration de l'évaluation prospective des politiques publiques au sein de l'appareil gouvernemental, nos travaux de recherche s’appuient sur un cadre conceptuel inspiré des travaux de Sabatier et Jenkins-Smith (1999).
 
Les travaux du GÉPPS sont principalement subventionnés par le programme Actions concertées – Concepts et méthodes pour l’analyse des actions gouvernementales pouvant avoir un impact sur la santé des populations (2004-2010). Ce programme est une initiative du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), du Fonds québécois de recherche sur la société et la culture (FQRSC) et du Fonds québécois de recherche en santé du Québec (FRSQ).